#020 – Sexualité au menu pour ce 20ème épisode

Salut,
Waouh, c’est déjà le 20ème épisode de Bebloom podcast ! Pour marquer le coup, je sors complètement de ma zone de confort et je parle de sexualité. Et pas de sexualité en général bien sûr, je ne suis pas Dr Ruth on est bien d’accord. Je parle de manière authentique et spontanée, comme à mon habitude, de mes questionnements et recherches dans ce domaine.
On peut dire que depuis quelque temps, je me sens comme « appelée » à partager sur ce sujet, alors je me suis lancée… Il m’a tout de même fallu un certain courage parce que quand même, à la base, c’est clairement pas mon domaine et quoi de plus personnel non ?
Comme toujours dans ces cas-là, je me fie uniquement à mon instinct, persuadée qu’il y a certainement au moins une personne à qui mes mots font du bien. Et tout mettre en œuvre pour contribuer au bien-être ne serait-ce que d’une personne, c’est ma mission 🙂
Quoi que tu sois en train de faire, merci de m’accueillir au creux de ton oreille.
Plein de pensées lumineuses, prends bien soin de toi et à très vite
Diane
PS : Et fais-moi savoir quels sont les thèmes sur lesquels tu souhaiterais m’entendre en solo ou avec un.e invité.e 🙂
Dans cet épisode je mentionne :
– mon amie Gisèle Rémy, hypnothérapeute, à Bulle
– Jacques Ferber, Tantra intégral
 
***********************
 
Retrouve toute mon actualité sur mon site :  bebloom.ch
Pour être informé.e rapidement de chaque nouvel épisode, abonne-toi sur la plateforme de ton choix :
Envie de soutenir mon travail ? Paypalme 🙂
#partagedexperience #sexualité #sortirdesazonedeconfort #tantrisme #slowsexe #podcast #swisspodcast #jobderêve
Partager :

Comments

  1. Laurent

    Bravo Diane !
    Pas facile de se lancer sur ce terrain et de parler si ouvertement de son ressenti. Un beau témoignage qui certainement pourra aider d’autres personnes, car comme tu le dis, le but de tout cela c’est bien d’aider les autres ! Belle approche de la vie !

  2. Sandrine

    MERCI DIANE de sortir de ta zone de confort pour nous ! et tu le fais si bien ! Ton podcast m’inspire à continuer à prendre soin de ma sexualité et de moi. Ceci va continuer à me permettre de me sentir chaque jour un peu mieux avec moi-même, à me respecter et à pouvoir offrir et recevoir dans la bienveillance lors de mes rencontres sexuelles et bien au delà de ces moments également.
    Yeah ! J’ai hâte de continuer à expérimenter !

  3. Bravo Diane pour ce partage et cette franchise sur un sujet pas si simple à aborder.
    Quel beau chemin parcouru … dans tous les domaines.
    Vivement notre prochaine discussion sur ce sujet ou un autre 😉
    Gros bisous et à très vite.

  4. Coucouuuuuu,
    Bravo Diane et MERCI pour ton authenticité ! Un sujet encore trop tabou ! Les jeunes ados, les jeunes hommes comme les jeunes filles, croient « devoir » faire l’Amour (si on peut appeler cela faire l’Amour) comme dans les films pornos. Cela mène à des expériences catastrophiques, voir traumatisantes. Il y a encore beaucoup à faire pour informer les jeunes, les adultes aussi. La base de la réussite d’une rencontre sexuelle, c’est la communication ! Parler ensemble de ses besoins de respect, de ses valeurs, de ses peurs, de ses croyances, et cela AVANT la rencontre intime , pour ETRE l’Amour, ensemble ! Les jeunes filles par exemple, croient encore (ou déjà) qu’elles doivent faire plaisir, se « donner » même si elles n’en n’ont pas envie. (13-14-15 ans et plus.) Elles croient qu’elles doivent faire des fellations, même sans envie, pour faire plaisir à L’AUTRE ! Et pour avoir la paix. Quelle misère sexuelle ! Mesdames Mesdemoiselles, dites tout simplement NON, respectez-vous, offrez-vous le respect de vous-mêmes ! Votre corps est précieux, c est un sanctuaire!
    La même chose pour les hommes (il y a aussi des hommes qui ont à se respecter et à dire NON)
    Le sujet est vaste !

    Prenons soin de nous !

    Tout d’Amour Gisèle

    • Chère Gisèle,
      Merci beaucoup pour ton retour sur cet épisode de podcast et ton éclairage si pertinent. Oui, le sujet est encore trop tabou et surtout complexe. Même lorsque 2 personnes sont ouvertes à une sexualité différente, trouver un nouveau chemin n’est pas si simple tant nous sommes impactés pas ce modèle de sexualité classique.
      Oser dire non, se respecter et arrêter de croire que l’un « doit » satisfaire l’autre est déjà un grand pas.
      Tout comme tu le fais si bien avec ta clientèle, je vais continuer sur cette voix d’échange sur ce thème jusqu’à ce que ce ne soit plus un tabou 😉

      Et oui, prenons bien soin de nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *