Mon beau sapin

 

L’histoire d’un sapin n’est-elle pas adaptée en ce 24 décembre ? Alors voilà, comme vous le savez (enfin peut-être…), j’apprécie chaque jour pleinement d’être à l’école de la vie, de faire des découvertes pour la 1ère fois, d’apprendre sans cesse et de partager… Cette école me plaît d’autant plus qu’il n’y a pas d’évaluation, ni de notes et que selon les thèmes, on peut être tant à un niveau « universitaire » qu’au niveau « école maternelle » et c’est parfait.

En ce qui me concerne, dans le domaine du « bricolage », je suis à l’école maternelle… bien sûr, j’ai planté quelques fois des clous par le passé mais c’est à peu de choses près tout ce que j’ai fait de mes 10 doigts…

Depuis plusieurs années, j’avais envie de remplacer le sapin de la forêt par un sapin en bois « fait maison », projet qui ne s’est pas réalisé comme je l’entendais à l’époque. Dans le contexte de mon quotidien actuel, je ne voyais pas d’autres solutions que d’aller en acheter un lorsque ma fille m’a rappelée à l’ordre en me disant que ce serait bien mieux que je le fasse moi-même… Oh là, le challenge !!

Et c’est parti pour une belle aventure. Je commence par dire « OUI » à cette idée. Puis rapidement, je pense à ces lattes de sommiers mises à la cave au cas où.

Puis je demande de l’aide pour m’assurer de démarrer de la bonne manière. Arrivent alors comme deux merveilleux cadeaux, une scie d’un côté ET une perceuse d’un autre côté ainsi que l’explication de leur utilisation respective.

Et c’est parti pour ma première expérience : je scie et je perce avec le précieux soutien de 4 mains d’ados motivées.

J’avoue que la version n°1 du sapin en a fait sourire plus d’un/une de passage dans mon salon et je devais bien reconnaître à ce moment-là que les « gentilles moqueries » étaient quelque peu justifiées.

Cela ne m’a toutefois pas empêchée de poursuivre, de démonter tout le sapin pour faire quelques adaptations dans la structure, de recommencer à scier et percer pour remplacer les séparations des planches en plastique par de nouvelles en bois.

Et de commencer à le décorer d’abord par les cartes de vœux reçues puis des cœurs rien que des cœurs (selon le souhait des ados).

Je vous offre aujourd’hui mon sapin dont je suis bien fière 🙂 Il intègre tant de nouvelles croyances pour moi :

– Dire « OUI » à la vie
– Croire en soi parce qu’on est capable
– Savoir demander de l’aide
– Accepter d’être un élève de l’école maternelle
– Avoir confiance car tout ce dont on a besoin arrive au bon moment
– Être remplie de gratitude
– Donner le meilleur de soi-même
– Ne pas baisser les bras
– Persévérer
– Être fière de soi

Que votre veillée de Noël soit lumineuse à souhait.

Bien à vous 🙂
Diane

 

Partager :

Comments

  1. Il est génial ton sapin! Bravo pour ton cheminement, et toutes ces nouvelles acquisitions précieuses et immatérielles (bon, je parle pas de la perceuse ni de la scie, très précieuses et très matérielles ;D!)
    Je te remercie d’être la lumière que tu es, et suis heureuse de te connaître!

Répondre à kine70 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *